May 24, 2017
|
Posted by: admin
|
Category: Press
Témoignage de Cédric Ferry, étudiant part-time du Mastère Spécialisé Commerce International des Vins et Spiritueux (promotion 2018), en stage de 6 mois au Château Maïme, Côtes de Provence AOP.


"Ma mission : bâtir, structurer et démarrer la vente des vins du Château Maïme à l'export"


Classé meilleur programme de management du vin en France par le classement 2017 Eduniversal et 3e au niveau mondial, le Mastère Spécialisé Commerce International des Vins et Spiritueux (CIVS) est un programme pionnier en France dans la formation en management des Vins & Spiritueux, crée il y a près de 30 ans. Ce programme proposé par la School of Wine & Spirits Business se distingue par son approche globale de la filière et développe une triple compétence : des compétences techniques (viticulture, œnologie…), des compétences managériales et une approche sectorielle (connaissance du secteur, des marchés et des principaux acteurs).
Disponible en format full-time à Dijon, au cœur du vignoble mythique de Bourgogne, ou en part-time à Paris, ce parcours s'adresse également à des professionnels pour les préparer à occuper des postes clés managériaux dans l'industrie des Vins et Spiritueux, en France comme à l'international.

Bonjour Cédric, pourrais-tu nous parler de ton parcours? 
J'ai réalisé 20 ans dans l'assurance, dont 16 à Paris, successivement comme Commercial entreprises, Commercial Grands Comptes puis Manager Commercial, chez des courtiers d'assurances internationaux comme Gras Savoye, Mercer… En parallèle de mon activité, j'ai toujours eu un très fort intérêt pour le vin et le champagne. Je ne compte plus les nombreuses dégustations et accords mets - vins, cours d'œnologie auxquels j'ai participé ces 10 dernières années! J'ai même décidé de passer le WSET niveau 3 pour aller plus loin dans mes connaissances générales.
En mars 2016, je décide de me réorienter et d'utiliser les compétences acquises au cours de ma carrière dans l'assurance, à savoir la vente, la négociation et le management commercial pour intégrer la filière du vin - champagne et me lancer dans l'export.

Pour quelle raison as-tu intégré le CIVS? 
Pour me lancer dans ce nouveau projet professionnel, j'ai souhaité reprendre des études pour parfaire mes connaissances des marchés internationaux et intégrer un nouveau réseau professionnel. Après comparaison des différents Masters existants sur le marché, mon choix s'est assez vite porté sur le MS Commerce International des Vins & Spiritueux de la School of Wine & Spirits Business pour des raisons assez évidentes pour moi : en ce qui concerne le vin, mon cœur est clairement en Bourgogne! D'autant que je suis Chevalier du Tastevin, l'une des plus belles confréries du monde à mon sens. L'autre point fort que j'y voyais était le séminaire d'entrepreneuriat, une semaine destinée à l'ébauche d'un business model et d'un business plan, avec des réflexions stratégiques de marketing et de vente.

Et quels ont été les points forts du CIVS? Un apprentissage qui t'est particulièrement utile aujourd'hui? 
Le séminaire d'entrepreneuriat animé par Frédéric Mercier fait clairement parti pour moi des moments forts du CIVS, ainsi que le cours d'"Approche des marchés internationaux" sur l'étude des différents marchés, tels que les États-Unis, la Suède, la Chine, le Japon, entre autres. Ce cours était animé par Frédéric Raynaud, un professionnel de l'industrie, Directeur Général d'une coopérative de vin en Alsace, et Régis Cimmati un professionnel du commerce export de l'Asie.
Un autre aspect du CIVS part-time que j'ai trouvé enrichissant, c'est l'opportunité de rencontrer de nouveaux étudiants aux profils et carrières très différentes, tout au long de l'année (du fait des multiples rentrées proposées par le part-time). De surcroît, c'est hyper sympa!

Quelles sont tes missions aujourd'hui? Et ton projet pour la suite? 
Je termine ma formation par un stage de 6 mois au Château Maïme, un Côte de Provence AOP, où je suis en charge de bâtir, structurer et démarrer la vente des vins à l'export. Ce stage est passionnant et très responsabilisant : tout est à créer! Par la suite, j'aimerais continuer à travailler dans l'export, que ce soit au Château Maïme ou dans une société d'export à l'international.